ALGERIE: Permettez-moi de vous montrer l’image de notre ministre de l’environnement Tous mes respects Mme la ministre

HIRAK-NEWS-ALGERIA

Permettez-moi de vous montrer l’image de notre ministre de l’environnement entrain de participer au ramassage de ces ordures. Voilà un très bon exemple à suivre. Tous mes respects Mme la ministre !

16:31 – 30 août 2018Dl2qxNnXoAAVgoJ

Voir l’article original

Publicités

ALGERIE: Il suffit de déambuler un moment dans les rues pour voir des passants, indolents et débonnaires, jeter des ordures dans la rue, l’un un gobelet de café, l’autre un sachet, d’autres des mégots ou carrément des paquets d’immondices.

HIRAK-NEWS-ALGERIA

Y a-t-il encore la loi ?
août 30, 2018 – 7:24 Kenzi Adam 11 Commentaires
Ordures maquis
L’absence de l’Etat est criante dans tous les secteurs. D. R.
Par Akram Chorfi – Il suffit d’aller en profondeur dans les maquis agricoles pour se rendre compte de visu des pratiques criminelles de certains maraîchers qui tirent des tuyaux d’irrigation à partir de ruisseaux d’eaux usées qu’ils ont pratiquement aménagés et structurés pour ce faire.

Il suffit d’aller au square Port-Saïd pour voir violer la loi sur le change avec des dizaines de jeunes exhibant des liasses de dinars et de devises et commerçant librement dans la rue avec les citoyens par l’action et la vente de l’argent ; une activité digne d’une banque agréée.

Il suffit d’aller dans la bouillonnante rue Ferhat-Boussaâd, en plein cœur d’Alger, pour trouver là une faune de jeunes vendeurs à la sauvette qui concurrencent les vitrines…

Voir l’article original 335 mots de plus

Le ministre de la Santé, Mokhtar Hasbellaoui, s’est engagé ce dimanche le 26 Août à éradiquer l’épidémie de choléra, « dans les trois prochains jours ». Délai : 29 Août 2018

HIRAK-NEWS-ALGERIA

Voir l’article original

Fatiha, première femme peintre à Sétif

Fatiha, première femme peintre à Sétif

C’est la première femme peintre (en bâtiment) de la wilaya de Sétif. Fatiha, propriétaire d’une agence de décoration à El-Eulma, à l’est du chef-lieu de la wilaya, a su se démarquer avec beaucoup de sérieux et surtout de fierté.

Elle est très sollicitée du côté de la deuxième ville de la wilaya et même du chef-lieu de wilaya. “La qualité des travaux, le sérieux et le dévouement sont ses meilleures qualités”, a révélé un habitant de la ville d’El-Eulma, qui pense qu’“elle a eu tout l’honneur et le mérite d’avoir bousculé un tabou ayant la peau dure dans une société conservatrice”